Judo.Oise.Picardie

Club de haut niveau régional


Le JOP

Le JOP

Pourquoi un Club de Haut Niveau : Le Judo Oise Picardie

1/ Quelle est la raison et pour quel motif a-t-on créé un club de Haut Niveau?

Lors de l’Olympiade (2000-2004) le Comité Oise de Judo a eu la volonté de renforcer sa politique sportive en créant, en septembre 2001, un poste de Cadre Technique Sportif,

Depuis ce jour, grâce à l’appui du Comité Directeur et l’aide de la commission sportive et des clubs, un travail de terrain mis en avant a permis le développement de résultats sportifs.

L’investissement des judokas de l’Oise est de plus en plus important. La participation de meilleure qualité a pour conséquence une amélioration de nos résultats en compétition. Un nombre très important de médaillés aux championnats Nationaux, voir même internationaux sont issus des clubs de l’Oise.

La commission sportive a su mettre en avant une dynamique de groupe vers les athlètes, ce qui a facilité la réussite sportive d’un grand nombre d’entre eux.

Pour éviter d’être victime de cette réussite sportive,

Le projet de créer ce grand club qu’est le « Judo Oise Picardie », au sein du Comité Oise de Judo, a pour ambition de rivaliser avec les grandes structures de cette nation.

Ce club a pour mission de réunir tous les champions cadets3, juniors et séniors du Département, voir de la région, il représente en partie l’élite et il en est la vitrine.

La crainte pour nous tous est de voir toute cette richesse sportive ‘’s’envoler’’ vers un autre horizon représenté par les ‘’grands clubs parisiens’’ et ce pour diverses raisons (Judogi, gratuité de la licence, logement prés des centres nationaux d’entrainement, déplacements en stages etc.…….). Il serait dommage de les voir quitter la région.

C’est pour cela que la question de créer cette structure a pris de l’importance.

L’idée de garder nos athlètes est primordiale. Doit-on accepter de jouer un rôle de formateur et laisser partir ensuite ces jeunes vers tous ces clubs qui vivent à travers une politique sportive de recrutement ?

Pour répondre à cette question le COJ pense qu’il est important de les réunir à travers cette structure de haut niveau pour nous renforcer et garder ainsi le plus longtemps possible notre richesse sportive.

Ces jeunes reste dans leur Département d’origine, dans un club de référence (le JOP) tout en préservant un lien primordial avec leur club d’origine.

Les transferts ne peuvent se faire que sur accord du Président et de l’enseignant du club d’origine, du cadre technique et du Président de cette structure.

2/ Projet sportif de ce club de Haut Niveau.

Il va de soi que l’objectif est de continuer à développer les résultats sportifs de ces athlètes jusqu’au plus haut niveau de compétition.

Comme c’est le cas pour le Département, il faut continuer à développer les échanges sous forme de stages et de tournois à l’extérieur. Ceci permet de consolider voir développer les bons résultats individuels, et à partir de la saison dernière en équipes, aux championnats de France.

Nous devons prouver par la réussite sportive mais aussi sociale que cette structure à tous les moyens pour devenir une référence. (Réussite sportive mais aussi scolaire).

En unissant nos forces, nous mettons en avant l’union de nos athlètes dans des projets communs. Cela permet aux athlètes d’être ensemble pour vivre cette aventure de sportif de haut niveau.

Pour confirmer la réalisation de ce projet le JOP a besoin d’un budget de fonctionnement. Pour ce faire nous devons avoir l’aide de tous nos partenaires (Conseil Départemental, DDJS, voire Conseil Régional). Nous avons à développer aussi le sponsoring avec un maximum de partenaires. (Assez difficile car le judo n’est pas particulièrement porteur).

3/ Création d’une identité de club de référence

Nous avons créé une identité avec ce club (JOP), afin de montrer aux athlètes qu’il n’est pas nécessaire de partir loin de chez-soi pour trouver une structure de haut niveau.

La région de Picardie, le Département de l’Oise ne doivent pas seulement être un lieu de passage mais bien au contraire une région d’accueil.

L’identité ne se fait non seulement par la réussite sportive (image positive du club) mais aussi par:

-    la communication des actions menées (presse).

-    une bonne cohésion du groupe.

-    une bonne ambiance du groupe et du staff technique.

-    un équipement sportif.

-    Le logo brodé sur les Kimonos et les survêtements  (avec le nom du club d’origine en plus de celui du JOP).

-    des déplacements en stages et en tournois à l’extérieur de la région.

4/ Le suivi-Médical

Le projet d’un suivi-médical des athlètes prend forme progressivement au sein de la section sportive départementale, ne serait-il pas nécessaire de l’élargir vers cette structure de haut-niveau par la suite ?

5/ Le suivi des athlètes à l’INSEP.

Bien évidemment, il est nécessaire de suivre nos athlètes sur les lieux d’entraînements tels que :

-    L’INSEP (pour ceux qui l’intègreront),

-    Les structures de notre Département,

-    Les clubs d’origine de ces athlètes,

-    Les structures parisiennes.